Subscribe:

Pub

samedi 27 juillet 2013

Dortmund plus fort que le Bayern

Le Borussia Dortmund a remporté la Supercoupe d’Allemagne face au Bayern Munich (4-2), grâce notamment à un doublé de Marco Reus. Pierre-Emerick Aubameyang, entré en deuxième période, a délivré une passe décisive.

Dans ce remake de la dernière finale de la Ligue des champions, les choses se sont très vite décanté puisque que Marco Reus a profité d’une erreur de main de Starke, après une tête de Gundogan, pour ouvrir le score dès la 5e minute du jeu (1-0). Les joueurs de Jurgen Klopp ont parfait entamé la rencontre. Quelques minutes plus tard Lewandowski a bien cru doubler la mise. L’attaquant polonais, lancé en profondeur, a trompé Starke d’un plat du pied mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu. Il aura fallu cette entame pied au plancher des joueurs de Dortmund pour réveiller les Bavarois. Shaqiri par deux fois a fait briller Weidenfeller, auteur de belles parades. Le portier du Borussia s’est montré tout aussi performant face à Mandzukic à la demi-heure de jeu. Cette première période a véritablement été celle des gardiens de buts. Weidenfeller par deux fois s’est interposé devant un Mandzukic omniprésent en attaque. Mais Starke a parfaitement répondu à son homologue allemand en se couchant sur une frappe de Gundogan. L’arbitre de la rencontre a permis à tout le monde de souffler en renvoyant les deux équipes aux vestiaires.
Aubameyang s'illustre pour sa première
La deuxième période a été à l’image de la première, sauf que cette fois-ci quasiment toutes les actions offensives ont abouti à un but. Tout d’abord, Robben a égalisé de la tête après un centre de Lahm (1-1). Les Bavarois n’ont pas eu le temps de profiter de ce retour puisque dans la foulée, Daniel van Buyten a prolongé le ballon au fond de ses propres filets, d’une tête plongeante. Le Borussia reprenait l’avantage (2-1). Ilkay Gundogan permit ensuite aux siens de prendre un net avantage d’un but splendide. Un magnifique enchainement crochet et frappe enroulée qui trompa parfaitement Starke (3-1). Devant un Signal Induna Park surchauffé, Arjen Robben, à nouveau, a réduit le score pour son équipe. Une nouvelle fois servi par Lahm, le Néerlandais a cette fois-ci poussé le ballon au fond des filets d’un plat du pied (3-2). Jurgen Klopp a ensuite donné sa première chance à l’ancien stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang. Mais c’est bien Thomas Muller qui a failli trouver la faille, d’une belle volée qui s’est écrasée sur la barre transversale. Finalement Aubameyang a fini par se mettre en évidence en délivrant une passe décisive pour Marco Reus qui acheva les derniers espoirs bavarois à 3 minutes de la fin du temps réglementaire (4-2). Le Borussia Dortmund remporte la Supercoupe d’Allemagne et prend une petite revanche sur le Bayern Munich de Pep Guardiola, en attendant de prochaines retrouvailles en Bundesliga. 

  Source : Foot123.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire